Le CNC contre la publication des tendances dans les réseaux sociaux

Peu après 18h ce 07 octobre, les décomptes des bulletins et les premières tendances de vote ont circulé sur la toile, via les réseaux sociaux.

Ces informations ont également été relayées par certaines chaines de télévision du Cameroun. Un acte que Peter Essoka, Président du Conseil National de la Communication condamne avec fermeté, dans un communiqué rendu publique ce lundi 08 octobre 2018. Il indique qu’il s’agit là d’un « acte interdit » par la loi, car seul le Conseil Constitutionnel a le droit de publier les résultats de l’élection présidentielle. Peter Essoka appelle les médias à faire preuve de professionnalisme et de prudence jusqu’à la proclamation officielle des résultats.

Facebook
Twitter
Follow by Email
RSS