Les chefs supérieurs du Ndé condamnent la démarche du MRC

Dans un communiqué signé le 10 octobre 2018, Les chefs supérieurs du département du Ndé se désolidarisent du candidat du MRC, Maurice Kamto. Ce dernier a déclaré au soir du 8 octobre lors d’une conférence de presse qu’il était vainqueur de l’élection présidentielle 2018. Les autorités traditionnelles condamnent la sortie médiatique de Kamto, cet homme qui, selon eux, est « peu soucieux de la préservation de la paix et de l’unité nationale.» Des valeurs qui sont pourtant « indispensables à la consolidation de notre démocratie et au développement harmonieux » du Cameroun soulignent- ils. Le collectif des chefs supérieurs du département du Ndé par le biais de la déclaration a invité les populations du Ndé à se « désolidariser de cette grossière et ténébreuse manipulation » qui, disent-ils, est de nature à susciter les affrontements entre les Camerounais. La déclaration signée de Sa majesté Tchoua K. Vincent rappelle que les fils du Ndé sont fortement attachés aux institutions républicaines et prêts à tout pour les préserver.

Facebook
Twitter
Follow by Email
RSS