L’UDC appelle au respect du cadre légal

Adamou Koupit, membre du bureau politique de l’UDC (l’Union Démocratique du Camerounais), déclare que son parti s’inscrit en faux contre touche démarche qui se fait hors du cadre légal. Pour lui, quel que soit la gravité des griefs qui seront relevés, il faut suivre les voies légales pour faire valoir ses droits. Il estime qu’il est hors de question que quelqu’un d’autre en dehors du Conseil constitutionnel proclame les résultats de l’élection présidentielle. Pour rappel, l’Udc a présenté un candidat lors du scrutin de dimanche. Il s’agit de Adamou Ndam Njoya, qui a voté à Foumban dans la région de l’Ouest où il est maire depuis 1996. Il se présentait pour la quatrième fois à la présidentielle, dont la dernière en 2011 avec un score de 1,73%.

Facebook
Twitter
Follow by Email
RSS