Seize recours post-électoraux rejetés

L’audience relative au contentieux post-électoral se tient depuis hier, 16 octobre 2018 dans la salle d’audience du Conseil Constitutionnel, sise au Palais des Congrès de Yaoundé.

Seize recours sur les dix-huit ont déjà été traités. La totalité des seize recours ont rejeté par Clément Atangana, président du Conseil Constitutionnel et l’ensemble des membres.

Bertin Kissob, a vu ses recours rejetés pour défaut de qualité, car il n’a pas pris part au scrutin.  La requête de Mr Aminou a également été rejetée pour défaut de qualité.

Cabral Libii, candidat du parti UNIVERS a vu sa requête rejetée parce que cette dernière a été déposée hors délai. Celle-ci a été déposée au greffe du Conseil constitutionnel bien après les 72 heures requises.

Maurice Kamto, candidat du MRC a dans sa première requête, demandé la réclusion des membres du Conseil Constitutionnel. Il dénonce également l’impartialité du Conseil constitutionnel. Cette requête a été rejetée pour défaut de qualité.

Facebook
Twitter
Follow by Email
RSS